L’hypnose est un état modifié de conscience, c’est à dire la modification de la fréquence cérébrale de l’état d’éveil vers la veille ou l’hyper-veille. C’est l’amplification d’un phénomène naturel tel que “la rêverie diurne” que chacun connaît quotidiennement. En cabinet, cet état est reproduit, même amplifié et les actions sur le subconscient deviennent possibles. Au moins 90% de nos comportements sont gérés par notre subconscient, donc seulement 10% restent au conscient. L’hypnose permet au subconscient d’occuper temporairement le premier plan, pendant que le conscient lui sera cette fois en retrait.

Distinguer « l’hypnose de spectacle » et « l’hypnose en cabinet » c’est à dire l’hypnothérapie.

  • L’hypnose de spectacle se fait dans un but de distraire les spectateurs dans des scénarios prêtant à rire. Il faut savoir que seulement une petite partie de la population peut vivre ce type d’expérience. Et oui, ces personnes plongent dans un sommeil hypnotique quasi instantanément et c’est bien cet état qui fait que l’hypnotiseur peut leurs demander de faire des choses qui sont pour la personne hypnotisée comme un rêve éveillé. Pour les autres, vous faites partie de ceux que l’on dit ne pas être hypnotisable, mais rassurez-vous, ceci n’est qu’une erreur de sens.
  • Heureusement, il y a l’hypnothérapie! Et cette fois-ci, tout le monde peut y participer. En effet, les exclus de la première catégorie sont bien évidement admis ici car assez réceptifs. En hypnothérapie, la profondeur de l’état d’hypnose est surtout gage de confort car même les états légers permettent une action via l’inconscient. Ainsi chacun vivra sa séance de manière subjective à la profondeur la plus confortable.
  • Sans oublier de parler de l’hypnose conversationnelle. Celle-ci s’effectue de manière non formelle et souvent sans que la personne ne s’en rende compte consciemment. Cela pourrait s’appeler une discussion efficace car elle à un but thérapeutique.

Certaines techniques visant à mettre une personne en hypnose sont spécifiques à chacune des 3 catégories présentées ci-dessus. Il y a aussi des principes plus larges qui sont cette fois-ci communs aux 3.